Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

This is SunRain Plone Theme

Navigation

You are here: Home / LES PERSONNES / Clerc / Clerc, Théodore

Clerc, Théodore

Charles Théodore Clerc, 8 juin 1885 - 10 juin 1974 *** Fils de Louis Clerc et de Madeleine née Schmidt *** Epoux de Fernande Porte puis de Amélie Kopliz *** Né à Rolle, décédé à Chamalières

Photo de Théodore Clerc

Th.Clerc
Th. Clerc

 

Cartes postales du 31 déc. 1915

 

Carte postale à Violette Clerc
Carte adressée à Violette Clerc

Carte postale à Madeleine Clerc
Carte adressée à Madeleine Clerc

Violette Clerc a 11 ans. Elle reçoit au début de 1916 cette carte postale au texte très succinct : « 31 déc 1915 » signé « Théo » et « Fernande » et oblitéré à Marseille. Théo était le frère de Violette, il habitait à Clermont-Ferrand en Auvergne. Pourquoi lui envoyer une carte sans explication, datée d’un endroit qui n’est pas le domicile de l’expéditeur ?

Madeleine, sœur de Violette et de Théo, reçoit par le même courrier une carte en tous points semblable à celle reçue par Violette. Les deux sœurs se montrent le courrier reçu par chacune d’elles. Le mystère s’épaissit !

Voici une explication qui semble plausible : la date d’abord : on est en pleine première guerre mondiale. Théo et sa femme Fernande habitent une région non occupée par les Allemands. Mais la situation peut évoluer sans préavis. Un déplacement à Marseille peut être par exemple une fuite momentanée, ou une recherche d’un logement de repli. Comme tout courrier peut être lu par la censure, il faut trouver un code pour faire savoir à la famille que

- Nous sommes à Marseille

-  Nous sommes vivants à cette date                                                                                  

Et pour s’assurer d’attirer l’attention, on envoie le même courrier énigmatique à chacune des deux sœurs.

On remarque aussi les oblitérations « Marseille Etranger »

Etudes

Lorsque Théodore Clerc a décidé de faire des études de médecin dentiste, il n'existait pas en Suisse de formation en français. La première école officielle ouvrit à Genève en 1918 sous le nom d'Institut dentaire de l'Université. Elle est encore la seule de langue française en Suisse. Le doctorat en médecine dentaire y fut créé en 1919.

Il existait cependant une école à Lyon (Ecole dentaire de Lyon). C'est là qu'il fit ses études, et la conséquence fut qu'il dut travailler en France.

Les grands-parents paternels de Théo habitaient Lyon. Théo habitait vraisemblablement chez un couple qu'il nomme "Oncle et Tante".

Ses études semblent s'être terminées en 1908, année durant laquelle il fit un remplacement de 4 jours à Condrieu. En 1910, il était à Clermont-Ferrand, où il fit toute sa carrière.

Colonie suisse

Théodore Clerc fut un membre actif du comité de la Colonie suisse à Clermont-Ferrand. Il la présida de nombreuses années, et participa à plusieurs reprises aux Congrès des Suisses à l'étranger, à Berne.

Chasse, pêche

Théo Clerc avait la passion de la chasse (surtout le lièvre) et de la pêche. Il avait fait construire un bateau à rames au chantier naval Oester à Rolle, bateau qui fut transporté de Rolle au Lac Pavin (alt. 1197m). Théo Clerc y a introduit avec succès l'omble chevalier du Lac Léman. Le Lac Pavin est situé au-dessus de Besse-en-Chandesse, il a l'aspect d'un lac volcanique; il est né d'une explosion postérieure à la création des Puys, laquelle explosion a envoyé des restes jusqu'au Lac Léman.

Document Actions